La Confrérie Index du Forum
 
 
La Confrérie Index du Forum
 
 
La Confrérie Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Le calendrier 
Chronique d'une victoire amèrement acquise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Confrérie Index du Forum -> Auberge du Poney Fringant -> L'Estrade des Conteurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aladiel
Piplette

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 533
Chasseur Elfe Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Oct 2009, 12:25    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

HRP : Ce dessous un petit texte sur notre sortie de Lundi dans le Grand Escalier. Ce texte est totalement modifiable, améliorable... surtout au niveau des réactions et ressentis des personnages.
De plus je ne me rappelle plus le nom du boss sur place.
J'espère que cela vous plaira.
Bonne lecture
Julien
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Oct 2009, 12:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aladiel
Piplette

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 533
Chasseur Elfe Masculin

MessagePosté le: Mer 21 Oct 2009, 12:27    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

En ce jour pluvieux sur les Terres du Milieux, Khroin finissait de polir sa hache. Le fil tranchant de son arme semblait luire dans le jour déclinant. Les derniers combats avaient bien émoussés le pouvoir tranchant de son arme et Khroin tenait à ce que le prochain gobelin qui croiserait sa route puisse recevoir la mort qu’il méritait : net, précis et sans bavure… enfin tout dépendait d’où la hache allait finir sa course. Khroin se souvenait d’un de ces vils gobelins dont la tête avait fini sa route à quelques pas de son corps ; c’était incroyable la quantité de sang qu’un si petit être pouvait contenir.

Il repensait ce combat lorsqu’au fond de lui il ressenti comme un appel : ses frères d’armes avaient besoin de lui. Ni une, ni deux, Khroin se manifesta et entama sa course qui se finit aux pieds d’un Grand Escalier, dans les profondeurs de la Moria. Une promenade bien excitante, il devait le reconnaitre. Sur place il retrouva ses amis : Faenaelle, Pax, Grazlin, Taryll et Halathielwen. Le groupe au complet décida de débarrasser le Grand Escalier de sa horde de vil ennemi et il se mit en route.

Au sein de ce groupe Khroin se sentait un peu petit. Non pas par la taille, trois nain et une hobitte composait une partie de l’aventure, mais par son expérience. C’était la première fois qu’il entrait en ce lieu et l’épouvante qui l’envahit l’aurait fait flancher s’il avait été seul. Mais au sein du groupe, un esprit combatif le fit tenir. A ses cotés Grazlin ne semblait pas en mener bien large non plus. A eux deux ils espéraient ne pas faire capoter leur expédition.

Les plus aguerris des Griffus présents donnaient les ordres, les autres les appliquaient et tout se passait bien jusqu'à ce que Grazlin rencontre un ennemi bien plus grand et fort qu’eux qui l’expédia dans les profondeurs de la Moria. Leur première perte leur rappela que la bataille ne faisait que commencer et était loin d’être gagnée.
Après avoir tranché, découpé, désossé, assommé, renvoyé d’où ils venaient des hordes d’ennemies le groupe arriva devant sa cible : le dénommé Igash.

Après une réflexion intense, une présentation de la stratégie à adopter selon le groupe (deux gardiens, un ménestrel, une cambrioleuse, un champion et un capitaine) ils engagèrent le combat. Un combat intense, des éclats de métal arraché des armures volaient dans les airs, les chants d’encouragement du ménestrel ragaillardissant les cœurs, les gardiens tentant de stopper les assauts du boss tout en empêchant les archers de terrasser de loin (les lâches) le ménestrel ; le capitaine et le champion s’employant à faire ployer sous leurs coups l’ennemi… Un combat dur, acharné, violent qui se solda par une brillante…défaite.

Les archers réussissant à traverser les défenses, le malheureux ménestrel ne pu sauver les gardiens d’un sort terrible et dés que l’un d’entre eux succomba, l’ensemble du groupe fut submergé par les assauts répétés de leurs ennemies. Un repli « stratégique » (certain diront une débandade mais je laisse à ces sournois personnages de commenter eux même) s’imposa. Après avoir pansé leurs plaies, s’être restauré et repris leurs esprits, le groupe décida de ne pas se laisser compter et repris le chemin du combat pour aboutir au même résultat malheureusement.

Après plusieurs essais infructueux, une nouvelle stratégie fut tentée, puis une autre, et encore… jusqu'au quasi épuisement des valeureux guerriers. Le doute envahissait les esprits, « suis-je à la hauteur » se lamentait Khroin, « mais pourquoi il me court après alors que je lui ai rien fait » se demandait Grazlin, « fuyez pauvres fous » semblait dire Fae… jusqu'à ce qu’un de ces valeureux gardien, Pax, se mit à hurler :

« Mais on va pas se faire botter le train par un traine savate de la Moria quand même ? »

« On est qui pour se laisser faire ainsi ? C’est qui les Griffus ? »

Le reste de la troupe semblait se ragaillardir faiblement.

Taryll et Fae reprirent également les paroles d’encouragement. Halathielwen joua un air enjoué pour remonter le moral de tout le monde.
« Si on doit y rester, faisons le avec honneur » scanda Pax.

Malgré les armures en piteuses états, les corps biens las et les esprits encore plus bas la troupe se ressaisi et décida de charger une dernière fois, pour l’honneur.

Le combat fut dantesque : Khroin se jeta entre les griffes d'Igash. Pour l’empêcher de distraire ses amis, Grazlin et Taryll se joignirent à la bataille pour faire plier sous leurs coups dévastateurs le maitre des lieux. Pax, a grand renfort de coup de hache retenait les archers, laissant ainsi libre court à Halathielwen de soulager et regonfler le moral des troupes. Fae quant à elle se partageait entre retenir également les archers tout en mobilisant les forces communes pour conjuguer les efforts. Le combat sembla durer des heures, les coups pleuvaient et les flammes de l’enfer s’ouvraient devant ces valeureux guerriers. Tous s’affaiblissaient dangereusement et la cruelle défaite crainte se rapprochait à grand pas lorsque dans un ultime effort, Grazlin et Taryll conjuguèrent leurs efforts, trouvant une brèche dans la défense du seigneur local et réussirent à lui planter leurs armes dans le cœur. Celui-ci, dans un râle de douleur et de rage s’écroula aux pieds du groupe, secoué de quelques soubresauts et rendit son dernier soupir, non sans soulager les guerriers présents.

Sans leur chef, les dernières forces ennemies présentes s’enfuirent et furent mises en pièce. L’obstination des combattants n’avait pas été vaine.

Après avoir fouillé les coffres sur place, le groupe de Griffus pris le chemin de la sortie, le cœur léger d’avoir vaincu le seigneur des lieux. Mais la dureté du combat, les pertes occasionnées alourdissaient les esprits des uns et des autres. Et si le combat était une lutte vaine, et si les forces ennemies étaient trop puissantes et trop fortes.
Cette petite marotte tournait tranquillement dans l’esprit des uns et des autres alors qu’ils regagnaient les salles plus hospitalières de la Moria.

Et si insuffler le doute dans l’esprit des Etres Libres était la vraie victoire de l’Œil…
_________________
Revenir en haut
halatielwen
Moulin à Parole

Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2007
Messages: 407
Menestrel Elfe Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2009, 10:43    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

Halatielwen se présenta alors devant l'armurier pour quelques menues réparations........

- Bonjour ami armurier auriez vous un peu de temps en ce moment pour regarder les petit soucis de mon équipement

- Vous êtes passer sous un troupeau d'Aurochs !!!!!!!!! Ma bonne dame cela vous coûtera......

Je me réveillais plus tard dans l'aprés midi, voyant ma monture agile s'éloigner après être enfin passé soeur des mineurs de la garnison..........
_________________
a stanger in a stange land
Revenir en haut
Skro
Piplette

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 952
Cambrioleur Sergent d'armes Homme Masculin Soldat Fondeboe Flèche noir

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2009, 10:49    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

Règle numéro 1: passer chez soi pour réparer (ou alors dans un endroit où l'on est frère/soeur, hors Moria, parce que les nains sont de gros radins)

Ca peut vous économiser jusqu'à 200 pa...

Regards,
Skro
_________________
Fondeboe, elfe sentinelle (et exploratrice)

Skro, Uruk à flèches noires
Sombredent, Warg
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gralzin
Beau Parleur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 95
Champion Nain Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2009, 13:00    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

Halatielwen est d'ici ou d'ailleurs...
Chaque lopin de terre est sa maison (oui un terrier fera l'affaire).

Quant à moi, j'ai laissé un bras au marchand... D'aucun diront qu'il n'est pas bien grand, mais c'est quand même mon bras.
Mais rassurez-vous, il me restait bien assez pour enfin ouvrir mon sixième coffre à la banque.

Je peux même assurer la réouverture de la MdC si jamais Auguste, malgré sa clémence, venait à oublier de pyer les frais d'entretien. Je dis ça en toute innocence, car il va sans dire que cela ne saurait se produire...
Revenir en haut
Gralzin
Beau Parleur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 95
Champion Nain Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2009, 13:21    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

Et si insuffler le doute dans l'esprit des Etres Libres était la vraie victoire de l'Oeil...

Khant a dit : " Quand est-ce qu'on mange ?", mais cela est hors de propos.

Le doute est une qualité première du héros.
C'est lui qui nous fait raison garder dans les fins fonds des ombres de la Moria.
Exemple : dans ma jeunesse, on me disait : "Vas-y Gral, fonce !" et moi... ben... je fonçais !
Depuis quelques temps, j'ai appris à regarder s'il y avait un escalier avant de foncer.

Et puis à regarder derrière moi aussi.
Nouvelle mise en situation : "Allez Hala (j'adore cette expression) ! Sus aux orques ! Aaaaaahhhh !". Le combat s'engage... Aucun soin reçu... "Hala ?" ............ "HALA ?".......... "HAAALLAAAAAAA ?!?!?" Halatielwen, membre de votre communauté, est apparemment hors connexion
"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNN"

Le doute réduit donc les frais de réparation.

Mais il est vrai que peu de gens parlent du doute en doutant (celle-là, je l'ai piquée à un mec qu'avait sa tête sur des billets de 500 francs).
Parfois le doute crée inutilement des délais d'attente.

Mise en situation : "On la fait de quelle couleur la cape de confrérie ?"
"Rouge" "Blanche" "Violet" "Non rouge" "Non vert" "Non pas blanche, y'a un H et un L dedans" (véridique celle-là)
Résultat : bah on sait toujours pas du coup...
Nous déciderons-nous un jour ? Je doute...
Revenir en haut
Gilamin
Bavard

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2009
Messages: 158
Chasseur Elfe Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Nov 2009, 13:30    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise Répondre en citant

Il vous manquait un chasseur, un bon chasseur bien armé pour mettre à mal les archers ennemis... Smile
_________________
Que la bénédiction des Elfes guide ta route...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:37    Sujet du message: Chronique d'une victoire amèrement acquise

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Confrérie Index du Forum -> Auberge du Poney Fringant -> L'Estrade des Conteurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com